5 principes pour vous guider à adopter le slow design

Pour notre rendez-vous Project Inside du mois de mars, notre collectif de blogueuses déco s’est un peu compliqué la mise. Le sujet choisi est la couleur du slow design ou bien le slow design et les couleurs!
Nous nous sommes toutes rendu compte que ce n’est pas un sujet très facile mais je peux dire que pour moi, et j’imagine pour mes copines blogueuses aussi, les recherches pour ce sujet m’ont permis de découvrir d’un peu plus près ce phénomène qui suit avec une certaine évidence le slow mouvement qui s’est développé depuis presque 15 ans.

Mais comment faire pour adopter les idées de ce mouvement dans notre déco ‘quotidienne’ si on s’y sent invité?
J’ai essayé de traduire les idéales du slow design pour résumer en 5 principes pour imaginer comment on peut le pratiquer chez soi.

 

For our March rendez-vous of Project Inside, our group of interior design bloggers, we’ve made it a little hard on itself. The chosen subject for this month is the color of slow design or slow design and its colors!
We probably all realized that this isn’t a very easy subject but I know that for me, and I imagine my  fellow blogger-
friends as well, research for this topic allowed me to discover a little better what the phenomenon is all about. It has quite naturally followed the general slow movement that has started developping nearly 15 years ago.

But how do you apply the ideas of this movement in our ‘everyday’ interior if we feel called to do so?
I tried to translate the ideals of slow design to bring it down to 5 principles to imagine in which way you can
practice it at home.

Tapis fait-main en Argentine – Argentinien handwoven rugsvia

 

Crisistafel – Crisis table – Piet Hein Eek – via

 

Le slow design est donc issu du grand slow mouvement, qui a commencé avec le concept du slow food, une réponse au fast food!

C’était l’universitaire anglais, Alastair Fuad-Luke en 2004, qui nous urgeait à ralentir la vie dans le design intérieur aussi. Comme chaque dérivé du slow mouvement, l’idée principale du slow design est le bien-être. Non seulement de la personne, mais également de la société, et de l’environnement. C’est par respect pour la nature et les hommes, l’objectif est de créer des objets et de meubles contemporains esthétiques et pratiques, tout en encourageant la diminution des ressources et de la consommation.

Pour chez vous donc, ça peut dire:

1. Essayez d’avoir surtout des créations uniques ou/en édition limitée (si possible réalisé à la main).
L’idée est de lutter contre la ‘rapidité’ due à l’invasion d’objets déco standardisés et à la masse-production (souvent d’une qualité du jetable).

2. L’objet slow doit avoir un réel besoin (pas que la mode). La création d’un objet va avoir une recherche d’esthétique mais l’objet doit être intelligent en plus d’être fonctionnel.

3. On va privilégier l’utilisation de matériaux recyclés et l’upcycling. Il va de soit que comme ça on ralenti la production de nouveau matériaux et on réduira également automatiquement les déchets.

4. Utilisation de matériaux encourageant le développement durable. Un bon exemple sont les luminaires “Snowflake”, de David Trubridge, en pin de Nouvelle-Zélande issu de forêts gérées durablement.

et

5. Il y a la valorisation l’artisanat et des techniques traditionnelles. L’objet slow utilise des techniques traditionnelles de savoir-faire et est réalisé avec des processus de production plus simple. Des exemples ici seront, entre autres, les produits artisanales qui nous parviennent d’Afrique, d’Inde, d’Amérique du Sud, etc.

 

Slow design is the result of the big slow movement, which started with the concept of slow food, a response to fast food!

It was the English academic, Alastair Fuad-Luke in 2004, who urged us to slow down the life in the interior design too. Like every derivative of slow movement, the main idea of ​​slow design is well-being. Not only of the person, but also of society, and of the environment. It is out of respect for nature and men, the goal is to create aesthetic and practical contemporary objects and furniture, while encouraging the reduction of resources and consumption.

For your home so, it can say:

1. Try to have mostly unique creations and/or limited editions (better still handmade).
The idea is to fight against the ‘speed’ due to the invasion of standardized decorative objects and to mass-production (often of a disposable quality).

2. The slow object must fulfill a genuine need (not just be a fashion). The creation of an object will have a search for aesthetics but the object must also be intelligent in addition to being functional.

3. We will favor the use of recycled materials and of upcycling. It goes without saying that this way we slow down the production of new materials and we will also automatically reduce waste.

4. Buy objects with a use of materials promoting sustainable development. A good example is David Trubridge’s “Snowflake” lighting made from New Zealand pine from sustainably managed forests.

and

5. There is valorization of crafts and traditional techniques. The slow object uses traditional techniques of know-how and is obtained with easier production processes. Examples here will be, among others, handicrafts that come to us from Africa, India, South America, etc.

 

Snowflake – David Trubridge

 

Ragg Chair – Studio Droog

 

 

Poissons faits de bois flotté et de vieux canots par un artiste à Lamu aux Kenya! Trouvé et vendu par Couleur Locale – Fish made of driftwood and old canoes by an artist in Lamu, Kenya! found and sold by Couleur Locale

 

Upcycling via

 

Pour Over Coffee Dripper – Tetsuya Otani via

 

Le Taberet – Design Pyrenees

 

 

 

Et vous, êtes-vous seduit à appliquer le slow mouvement dans votre déco?
Ou c’est peut-être déjà fait?

J’avoue que moi, j’ai un peu du mal avec ces objets jetables que l’on a tendance à consommer, que ce soit dans la mode, dans la cuisine ou dans la déco. J’aime beaucoup l’idée de la durabilité et surtout l’idée du bien-être, pour tous!
J’ai appris des choses en tout cas et j’ai hâte de découvrir les interprétations des mes copines blogueuses de ce sujet!!
Et surtout un grand merci à Anne-Sophie du blog So-deco qui nous fait le plaisir d’être guest-blogger pour le mois de mars!!

N’hésitez pas à aller les voir toutes sur le liens ci-dessous:

 

How about you? Are you tempted to apply the slow movement in your interior?
Or maybe you already have?

I admit that I don’t really enjoy all the disposable things that we tend to consume, whether it’s in fashion, in food or in interior decorating. I really like the idea of sustainability and of course the idea of well-being, for all!
I learned some things anyway and I’m looking forward to discovering the interpretations of my fellow bloggers of this particular topic!
Anda big thanks to our guest-blogger for March, Anne-Sophie of the So-deco blog!!

Don’t hesitate to go check them out:

 

Project Inside est un partage d’inspirations par un collectif de blogueuses qui, une fois par mois, traitent un sujet autour du vaste thème de la couleur dans la décoration.

Project Inside is about sharing inspiration by a group of interior design bloggers who, once a month, write about articles simultaniously on the vast theme of color in design.

 

 

Pour voir plus d’Interior Crisp / See more of Interior Crisp:
Facebook     Pinterest     Instagram     Houzz
Suivre:

5 Commentaires

  1. mars 19, 2018 / 08:12

    j’adore ce mouvement et j’aime ce concept de partage qui va faire connaitre les vraies bases de ce qui sera certainement l’une des seules économies qui va nous sauver 🙂 ♡

    • n.mayau@gmail.com
      Auteur
      mars 21, 2018 / 14:47

      Oui hein? C’est vraiment l’occasion de creuser le sujet du Slow Design même si on avait déjà tendance à penser savoir ce que c’était.
      Un sujet compliqué mais stimulant, faudrait en trouver d’autres comme ça …

  2. mars 19, 2018 / 14:15

    l’adopter, c’est le vivre au quotidien dans toutes les sphères de la vie…
    sans être des granos purs et dures, nous avons adopter ce mode de vie depuis quelques années.
    ça me touche énormément.

    merci

    • n.mayau@gmail.com
      Auteur
      mars 21, 2018 / 14:48

      Chaque pas dans ce sens en est un! Et on s’y retrouve, je pense! Moi ça m’attire, même si je ne me vois pas rigoureusement changer de style de vie. Petit à petit …

  3. mars 21, 2018 / 16:06

    On a tous quelque chose de Slow design dans notre maison sans vraiment mettre les mots dessus . C’est bien d’avoir planché dessus pour s’en rendre compte . Ce sujet est enrichissant à tous les points de vue. Merci Nannette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.