Aménagement Durable : Une maison rénovée et décorée avec des meubles de récupération

Il n’y a pas longtemps je suis montée dans le département de l’Ain pour retrouver ma bande de cinq amies néerlandaises qui ont atterries il y a longtemps, comme moi, en France. On avait prévu de passer une soirée ensemble pour, aussi, découvrir la maison récemment rénovée par une d’entre elles.

La façon dont Heidy et son mari Dominique ont réaménagé cette vieille maison, m’a donné envie de partager leur histoire et surtout les images (photos avant-après) ici sur le blog.

Il y a de l’inspiration à puiser surtout pour ceux et celles qui souhaitent intégrer de la récup et du recycling et upcycling dans leur décoration. Et pour tous les autres, ça reste un joli exemple de comment participer à un meilleur environnement et à la durabilité, dans son intérieur.

 

 

L’histoire de la maison fendue.

Mon amie Heidy et son mari Dominique habitaient depuis environ 25 ans une grande maison des années 70 sur un magnifique terrain dans un village à l’est de Bourg en Bresse.

La maison étant construite sur de l’argile, comme c’est le cas un peu partout dans l’Ain, a eu des très graves problèmes de fissures. Avec la sécheresse des dernières années, la matière s’est rétractée, comme une éponge asséchée. Le terrain a bougé, et la maison avec.

Et si toutes les maisons peuvent avoir parfois quelques petites fissures, chez mes amis de très nombreuses fissures sont devenues des énormes fentes. ‘On a entendu des claquements quand ça a commencé’, expliquait Heidy à France 3 quand ils sont venus faire un reportage.

Après des années de procédures avec la compagnie d’assurances, ils ont dû prendre une décision très difficile : détruire leur maison adorée pour refaire des fondations et reconstruire.

 

Pourquoi avoir acheté une deuxième maison qui était à rénover?

En attendant que la re-construction de leur maison se fasse, Heidy et Dominique voulaient d’abord habiter une location, le temps des travaux.

Mais ils ont finalement plutôt acheté une ancienne maison de village à une douzaine de kilomètres de là. L’idée était de la rénover comme investissement, pour soit faire de cette jolie maison une location de vacances, soit pour la revendre plus tard.

C’est avec ce concept en tête que la rénovation de la maison du village était imaginée. Autant en ce qui concerne la configuration des différentes pièces que l’ambiance déco de l’intérieur.

Photo avant-après de la rénovation d'une maison de village abandonnée
Un avant-après de la pièce de vie au rez-de-chaussée. Sol, murs, escalier et plafond ont été refaits.
Photo avant-après d'une renovation maison
L’escalier a été travaillé en aérogommage, le mur avait déjà été récupéré, et le sol est un stratifié. Le poêle sera raccordé avant l’hiver. Entre cette pièce de vie et la cuisine, ils ont créé des fenêtres pour récupérer de la luminosité.
La jolie commode qui a bien trouvé sa place sous l’escalier (retrouvez-la plus bas)
Les travaux.

En ce qui concerne les gros travaux, c’est Dominique qui a tout fait avec de l’aide de leurs deux fils.

Il a refait tous les murs, plafonds et sols.
Le cabinet de toilettes qui était dans la cuisine est devenues un petit garde-manger (ou cagibi) et il en créé des toilettes dans un coin du garage attenant à la pièce de vie.

La pièce avec de grandes portes ouvrantes vers la plus grande chambre du première étage, est devenu le salon. Les murs qui étaient déjà en pierres apparentes et la fenêtre qui est à ras le sol font qu’il y a une ambiance très cosy dans cette deuxième pièce de vie. Il fallait néanmoins repeindre les autres murs de cette pièce qui étaient rouges.

L’autre pièce du première étage, qui avait été aménagée en dressing, est redevenue une chambre. Et l’immense salle de bain a été ingénieusement divisé en deux pour en faire deux salles d’eau.
Le tout, toujours imaginé et exécuté par Dominique.

Et, last but not least, la grande cour murée, derrière la maison, était composée de deux parties qui étaient séparées par un ancien mur bien épais. Ce mur a été détruit pour créer un bel espace extérieur accessible par la cuisine et par le garage.

En fait, il n’y a que l’électricité que Dominique n’a pas fait sans aide d’un professionnel.

 

L’horloge est également un héritage que Heidy a récemment ramené en France. C’était un cadeau de mariage que ses grands-parents ont reçu en 1928. Et la chaise en bois fait partie d’un lot de 10 chaises qu’elle a chiné et qui viennent d’un château dans la Sâone et Loire. Elle les a décapé et poncé une par une pour en mettre 6 dans la salle à manger, 1 ici et 3 dans le chambres à l’étage.

 

La décoration.

Heidy avait de très jolis projets pour cette vieille maison. Elle voulait lui insuffler une ambiance naturelle, épurée et neutre, tout en lui donnant un âme qui leur ressemblait, à Dominique et elle.
Et l’intérieur devrait pouvoir plaire à un grand nombre de personnes dans le cas d’une location vacancières, bien sûr.

On a souvent eu contact ensemble pour que je l’aide avec les choix déco. Mais elle n’avait pas tant besoin d’aide car elle savait ce qu’elle voulait et surtout, elle s’est donné les moyens, de réaliser ses idées.

Le choix de Heidy était de faire une déco principalement composée de meubles et d’objets récupérés et chinés. Elle a toujours cherché de manière très ciblée en fonction de l’endroit visé de la maison et ses dimensions. Elle était assez intraitable à ce sujet, il fallait vraiment que ça fonctionne. Les recherches ne s’arrêtaient donc en aucun cas qu’à l’esthétique, la fonctionnalité était tout aussi importante.

Et même si elle m’avait envoyé de temps à autres des photos de meubles qu’elle avait trouvé sur Leboncoin ou récupérés ailleurs, je ne m’attendais tout de même pas à ça. C’était impressionnant de voir à quel point elle avait réussi à transformer un grand nombre de pièces d’occasion en trésors de décoration. On pouvait clairement ressentir l’effort et surtout l’huile de coude qu’elle avait investis dans ce travail.

C’était impressionnant de voir à quel point ces vieux meubles ont retrouvé une seconde jeunesse entre les mains de Heidy.
J’étais bouche bée devant tant de travail!

 

La table de la salle à manger au rez-de-chaussée a été aussi récupérée chez la famille de Heidy. Elle a réussi à complètement changer son style en décapant le bois. Même ses grands enfants ont mis la main à la pâte pour ce meuble.
L’avant-après de la cuisine. La cuisine est neuve mais pas le meuble îlot. Heidy l’avait vu chez le grand marchant suédois, mais pour éviter d’acheter du neuf elle l’a cherché (et trouvé) sur Leboncoin.
Le buffet vitré dans la cuisine est évidemment second-main aussi. Il fallait un meuble pas trop grand pour ce coin, pour garder la place de circuler et voilà, trouvaille réussie.
La vaisselle en grès, que Heidy gardait dans un carton depuis un grand nombre d’années, est redevenue tendance et a trouvé sa place dans la vitrine. Elle est décorative et pratique en même temps.

Deux fauteuils fait main

Le fait-maison/fait-main

Les deux fauteuils originaux à côté du poêle, ont été réalisés par le père de Heidy.
Le binôme qui était ses parents avait réalisé d’autres meubles comme ça, comme un meuble de télé du style ‘seventies’ qui a atterri dans la maison aussi. Sa mère les imaginait et son père exécutait.

D’ailleurs aujourd’hui, Heidy et Dominique fonctionnent un peu de la même façon finalement.

Quel joli hommage d’avoir ces fauteuils dans cet intérieur (et on est bien dedans!)

 

Le tabouret en bois était trouvé par Heidy dans l’atelier du garage de son entreprise. Il était noir et couvert de taches de gras mais elle a réussi à retrouver le bois naturel. Encore une pièce avec une jolie histoire.
Le miroir au fond est du récup (bien sûr) et le vase noir sur la table a aussi son histoire. C’est un vase design que Heidy s’est permis d’acheter avec son tout premier salaire, il y a ‘quelques‘ années.
L’armoire sur le pallier est une autre de ces pièces qui a été chinées. Elle était très foncée de couleur et donc également entièrement poncée/décapée.
L’avant-après de l’ouverture en double portes du salon vers ‘la chambre des parents’. La commode aussi a été poncée et partiellement peinte en vert par Heidy. Derrière la porte du fond on devine un meuble de tiroirs qui a été aussi récupéré et peint.
Un guéridon chiné et poncé.
Photos de la salle de bain avant et le dessin qui montre comment ils ont imaginé d’en faire deux salles d’eau.
La salle d’eau des invités prend la fenêtre, mais en mettant une petite verrière dans le haut de la cloison qui divise les deux salles d’eau, le lumière est partagée. (Aussi, les toilettes sont astucieusement cachées derrière le paravent. C’est de la récup aussi, bien sûr)
Dans la chambre d’amis un grand dressing qui était déjà chez Heidy et Dominique avant, était repeint et a trouvé, avec de nouveaux boutons, sa deuxième vie. Les belles portes en bois de la maison (et leurs jolies poignées) étaient déjà là.

 

 

Selon une étude d’Eco Mobilier, chaque année, 2 millions de tonnes de nouveaux meubles entrent dans les logements français, et du côté des sorties, ces mêmes Français jettent 1,1 million de tonnes de meubles.
Parmi tous ceux là, certains meubles peuvent avoir une seconde vie.

Les avantages de l’utilisation de meubles d’occasion
  1. Respect de l’environnement
    Acheter des meubles d’occasion permet de réduire l’impact environnemental en limitant l’exploitation de matières premières comme le bois, le métal et le plastique utilisées dans la production de meubles neufs.
    Cela contribue également à la réduction des déchets et de la pollution en donnant une seconde vie aux meubles, évitant ainsi qu’ils ne finissent à la poubelle ou dans des décharges.
  2. L’originalité
    Trouver des pièces uniques et vintage ajoute du caractère et de la personnalité à votre intérieur, avec des styles et designs qu’on ne trouve pas dans les magasins traditionnels.
    On peut découvrir des meubles de qualité qui racontent une histoire et qui ne sont plus disponibles ailleurs.
    Ou vous pouvez les personnaliser pour qu’ils correspondent parfaitement à votre style personnel.
  3. Économique
    L’achat de meubles d’occasion est généralement moins cher que les meubles neufs, offrant ainsi des plus d’options qui seront plus abordables.
  4. Durable
    L’achat de meubles d’occasion permet souvent de trouver des pièces de haute qualité qui ont déjà résisté à l’épreuve du temps, ce qui signifie qu’elles sont plus durables et robustes que certaines options bon marché disponibles dans les magasins. Cela contribue à éviter le remplacement fréquent des meubles (et à réduire la demande de production de nouveaux meubles, réduisant ainsi l’impact sur les ressources naturelles).

 

La petite fenêtre du salon qui est presque à ras le sol permet une lumière tamisée et une ambiance très cosy.

La commode est un meuble de famille. Un des rares meubles que Heidy n’a pas rénovés car sa patine est trop belle déjà et sentimentalement elle ne pouvait pas toucher à ce petit meuble.

 

Mot de la fin.

Avec ces images je ne vous ai même pas montré tous les meubles – et objets récupérés, que Heidy à utilisé pour sa décoration.

Comme j’expliquais au dessus, la maison est aménagée avec pratiquement que de la récup.
Je pense que je ne me trompe pas en disant qu’il n’y a que quelques accessoires utiles et la cuisine qui ont été achetées neuves. Mais si ce n’était pas pour un des fils qui travaille dans le secteur des cuisines, je suis persuadée qu’ils auraient essayé de trouver une façon d’utiliser, là aussi, de la récupération.

 

Bravo à mes chers amis Heidy et Dominique et surtout merci de m’avoir permis de prendre les photos et de raconter votre histoire.
Et maintenant un peu de repos, non?

*********************

Où trouver des meubles d’occasion & chinés:

 

Miroir-selfie bête de l’auteur
  • L’application Reborn
  • Le site Youzd
  • La plateforme Selency (! attention, plus design pour plus de budget aussi)
  • Le site Leboncoin bien sûr.

Et cherchez aussi sur les réseaux sociaux où vous trouverez plein d’experts de la chine qui vendent directement.  Essayez avec les hashtags: #mobiliervintage #brocanteenligne #consommerautrement #secondevie etc.

Quelques comptes sur Instagram:
@lacapucinebleue
@miss_pagaille
@atelier.josephethonore
@mon_coin_broc
@marie.enes
@lylabroc
et @steph_since_1979
Mais il y en a évidemment plein, plein d’autres.

 

 

photos: Interior Crisp
et Heidy Verweij-Macret

 

Pour voir plus d’Interior Crisp:
Facebook Pinterest Instagram
Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.